Visite de la Maison Hennessy

Visite de la Maison Hennessy

S’il est une marque de spiritueux symbole du savoir-faire français à l’international, c’est bien Hennessy. Cette entreprise de négoce de cognac, fondée il y a plus de 250 ans dans la région éponyme, vend chaque année 70 millions de bouteilles dont 99% à l’export. Suivez-nous pour un voyage entre tradition et innovation au cœur de la « Spirit Valley ».

maison-hennessy-distillerie-cognac-charente

La visite commence par une traversée de la Charente en bateau. Au cours de ce bref trajet, notre guide place le cognac dans son contexte géographique et historique. Elle insiste sur l’importance du fleuve dans le développement de la ville : Dès le moyen-âge, les Hollandais venaient, par la mer, s’approvisionner en sel sur la côte française et poussaient jusqu’à Cognac pour acheter des eaux-de-vie de raisin.

Nous débarquons sur l’autre rive et entrons dans un chai transformé depuis deux ans en musée moderne et interactif.

D’abord, on nous présente un film retraçant les origines de la marque. Crée en 1765 par Richard Hennessy, un officier irlandais au service de Louis XV, cette maison de négoce se développe très rapidement à l’international sous l’impulsion du fils du fondateur, James Hennessy puis de ses descendants, habiles commerciaux.

tonneau-chai-cognac-richard-hennessyLa guide nous explique ensuite le principe de la production du cognac. Il s’agit du résultat de la double distillation du raisin (Ugny blanc principalement) fermenté, puis de son vieillissement en fût de chêne pendant deux ans au moins. Chez Hennessy, les eaux-de vie reposent dans les tonneaux pendant des périodes bien plus longues. Une fois la maturité atteinte, elles sont conservées en dame-jeanne – des grosses bonbonnes en verre – dans lesquelles elles cessent de vieillir. Dans le chai du paradis, certaines dames-jeanne contiennent des jus datant de Richard Hennessy.

Nous apprenons que le comité de dégustation se réunit chaque jour à onze heures pour suivre l’évolution des eaux-de-vie et travailler leurs assemblages afin d’assurer la continuité du goût d’une bouteille à l’autre. Ce conseil des sages est présidé par Renaud Fillioux de Gironde, huitième génération de la famille à devenir maître de chais chez Hennessy.

Puis notre guide nous raconte comment la marque accompagne les nouvelles tendances. Ainsi, si le cognac est traditionnellement consommé sec, en digestif, aujourd’hui il a une image beaucoup plus festive aux Etats-Unis où il est plébiscité par les rappeurs et bu en cocktail.

Enfin nous reprenons le bateau pour retourner sur l’autre rive, dans les bâtiments modernes mais bien intégrés au paysage, dessinés par l’architecte Wilmotte. Nous avons droit à une dégustation très professionnelle de deux produits de la gamme Hennessy: Hennessy VSOP et Hennessy XO. Après avoir observé les jolies nuances caramel du jus, chacun peut sentir des arômes variés -vanille pour les uns, épices pour d’autres, amandes grillées pour d’autres encore – puis nous goûtons le délicieux élixir. D’abord sec. Puis sur glace, sous les huées d’un public cognaçais pur souche qui criait au sacrilège. J’ai préféré taire mon amour du cognac en cocktails…

Pour finir, nous accédons à la seule boutique Hennessy au monde. On peut y trouver tous les produits de la marque, même certains qui ne sont disponibles qu’en Asie ou dans les aéroports. J’ai notamment découvert le Hennessy Pure White, léger et fruité, parfaitement adapté pour la mixologie.

En bonus, voici deux recettes de délicieux cocktails à base de cognac.

Sidecar:

  • 40 ml cognac
  • 20 ml liqueur d’orange
  • 15 ml jus de citron

Shakez avec de la glace puis verser dans un verre à martini.

Vieux Carré :

  • 20 ml rye whiskey
  • 20 ml cognac
  • 20 ml vermouth rouge
  • 5 ml Bénédictine
  • 2 traits de Peychaud’s Bitters
  • 2 traits d’Angostura bitters

Mélangez les ingrédients à la cuillère, directement dans un verre old-fashioned rempli de glace et décorez d’une cerise confite.

https://www.hennessy.com/fr-fr