Syndicat Cocktail Club : organisation de défense des spiritueux français

Rendez-vous au Syndicat. Vous passez devant le 51 rue du Faubourg Saint-Denis sans rien voir. Vous repassez. Toujours rien. Finalement, vous regardez avec un peu plus d’attention cette façade taguée et placardée d’affiches de concerts lacérées façon Jacques Villeglé. Oui, c’est bien ici. A l’intérieur, changement d’ambiance : une architecture chic et tendance, des décors gaufrés d’or, une lumière tamisée et de la musique hip-hop en fond.

Le syndicat est un bar à cocktails 100% français
Le syndicat: 100% français et 100% moderne

A l’origine du Syndicat

Le Syndicat Cocktail Club est lancé en 2014 par Romain Le Mouëllic, ancien d’HEC, et Sullivan Doh, barman parisien formé à l’école Ferrandi . Les fondateurs se sont inspiré des speakeasies newyorkais, ces bars cachés qui rappellent la prohibition. Ils racontent que lors des travaux avant ouverture, des colleurs d’affiches venaient chaque nuit placarder leurs publicités sur les murs du bâtiment. Ravis de pouvoir casser les codes d’un milieu encore très influencé par les bars à cocktails guindés des palaces, ils décidèrent de conserver cette décoration sauvage et d’en faire un concept.

syndicat-cocktails-français-mixologie-sullivan-spiritueux
Voyez-vous un bar sur cette photo?

Des alcools 100% français et des cocktails 100% modernes

Leur objectif est de dépoussiérer les alcools français tombés en désuétude. Ils leur offre une nouvelle jeunesse, urbaine et moderne, grâce aux cocktails. Ainsi, Aris, le bar manager, Juliette et Giovanni, ses sympathiques barmen, proposent une carte 100% française. Les mélanges subtils et originaux sont meilleurs les uns que les autres. Ce n’est pas pour rien que Le Syndicat est entré cette année dans le top 50 des meilleurs bars du monde – à l’instar du Little Red Door !

PS: Le groupe du Syndicat possède aussi la Commune, un fameux bar à punch du côté de Belleville. On est en train d’écrire un article dessus, soyez patients.